GDPR

 

GDPR / RGPD

Notre position sur le règlement général sur la protection des données (RGPD) est claire.
Les citoyens ont des droits, et nous les respectons sans tenter de mettre en place des moyens techniques visant à les contourner.
Notre temps est précieux, le votre aussi.


Information [art 13 & 14]

OceanData ne récolte aucune donnée sur vous, mises à part les informations que vous nous communiquez via le formulaire de contact et l'abonnement à la newsletter. OceanData se sert de ces données pour vous envoyer des emails. Nous collectons des stats sur les taux d'ouverture et de clicks sur les emails que nous vous envoyons, classiquement.
SquareSpace récolte des données de navigation liées à votre terminal, ainsi que des informations de localisation. Nous n'avons pas la main sur ces données - est-ce légal ?

Droit d’accès [art 15]

Vous avez le droit d’accéder aux informations que vous avez communiquées à OceanData.

Droit de rectification [art 16]

Vous avez le droit d’obtenir, dans les meilleurs délais, que les données inexactes soient rectifiées, et que les données incomplètes soient complétées.

Droit à l’effacement [art 17]

Vous avez le droit d’obtenir l’effacement de vos données collectées par OceanData.

Droit à la limitation du traitement [art 18 & 22]
Droit d’opposition [art 21]

Vos données personnelle ne sont pas traitées, mises à part les opérations d'agrégation à fins statistiques . Le contenu de ce site web n'est aucunement adapté selon vos habitudes de navigation ou votre comportement temps-réel.

Droit à la portabilité [art 20]

Vous avez le droit de recevoir les données qu'OceanData possède sur vous, dans un format structuré, couramment utilisé, lisible par machine et interopérable.


OceanData est aussi processor, au sens de «sous-traitant», car nous traitons assez régulièrement des données à caractère personnel pour le compte de différents responsables du traitement (controller). C'est un peu notre métier. Allez voir l'article 28 sur le sujet. En fait, je vous invite même à aller lire tout le chapitre IV.

Un point important sur le rôle du sous-traitant. Il doit 1. mettre à la disposition du responsable du traitement toutes les informations nécessaires pour démontrer le respect des obligations prévues au présent article et pour permettre la réalisation d'audits, y compris des inspections, par le responsable du traitement ou un autre auditeur qu'il a mandaté, et contribuer à ces audits ; 2. informer immédiatement le responsable du traitement si, selon lui, une instruction constitue une violation du présent règlement ou d'autres dispositions du droit de l'Union ou du droit des États membres relatives à la protection des données.