StationF|01 - accueil

Un vendredi 13. Ca ne s'invente pas ...

Première journée à la StationF. Accueil assez sommaire, la délimitation entre l’extérieur et l’intérieur est très nette. Badge, gorilles, portiques. Tout est vitré, mais tout est contrôlé. Pourquoi pas. Le domaine des insiders, c'est très clair, très net. L'incarnation de la startup nation macronienne ?

Trois espaces: Share, Create, Chill (bientot).

Create

Create

 

Nous sommes un petit groupe de 15-20 personnes, sur le programme Fellowship ou pas. Quelques sudistes, semble-t-il. Public CSP+ voire ++. Essentiellement des hommes, entre 30 et 50 ans. Nous subissons un slideshow dans la salle créative, qui m'a immédiatement fait penser à une salle de classe de maternelle. Mon avis n'était pas forcément partagé par tout le monde.

Visionnage de video, règles de sécurité, présentation de l’équipe de la startup StationF (eh oui), belle insistance sur la présence d'investisseurs et autres VC. Donc le fonds Xavier Niel. Dont la fondation de François Hollande. Grosse présence du monde de la tech : FB, Microsoft, Amazon etc.

J'ai fait un tour dans l'espace dédié aux membres (Create), et ca m'a paru bien vide. Ou sont les 1000 startups ? Nos espaces Fellowships sont spacieux et spartiates. Grosse impression de vide, d'espace et de peinture pas encore fraîche. D'où un sentiment de dureté et d'absence de chaleur. Ça, c'est l'effet béton et gros volumes.

A voir, en tout cas. Le pari est ambitieux, et je suis sur qu'OceanData saura trouver ses marques.

 

Thomas Gerbaud